• 13 poètes rendent hommage à Lencie Mirville

    La jeune Lencie Mirville étudiait l’agronomie à l’ UNIQ, université Quisqueya

    . Elle a été kidnappée le Mardi 1er décembre à Bizoton, commune de

    Carrefour. Une semaine après, , malgré le versement d’une forte somme

    par ses parents aux ravisseurs ,son corps sans vie a été trouvé dans un ravin

    sur la route de l’amitié, à Jacmel .

    PRESENCE DE

    Le poème collectif  ci dessous en hommage à Lencie Mirville a été  produit  avec les contributions de : Joubert Joseph, Miguel Romain, Penn Yserve, Stevenson Lesly Jr Tilus, Marc-Ringo Gervais, Succès Lesly, Valmy Yacinthe, Selmy Accilien, Marc-Yahve Theodore, Deewoy Derosier CarlLePrade, Marc Louverture , Dominique Oriata Tron et Wogensky Laguerre. Le même poème est écoutable  sur YouTube  en cliquant sur :  https://youtu.be/iuj9-XbMoO8

     

    PRESENCE DE LENCIE

    MIRVILLE

     

    PRESENCE DE

     

     Comme un poignard ta disparition nous fait mal.

    Nous avons mal, si mal, et du mal à y croire.

    L'arc-en-ciel a reçu un coup de machette .

    Il a  versé son  sang sur la  terre.

    Le firmament  est en fureur ,muet

    ou  nous ne l'entendons pas.

    Portons alors la voix du témoignage !

     

    O Lencie Mirville notre soeur 

    tu n'es pas morte seule,

    tu es morte  ,perdue avec toute l'humanité

    qui respirait dans les profondeurs de ton innocence ....

     

    La nuit qui tombe  sur notre pays

    emporte tes rêves vers une contrée inconnue.

    Ta joie est peinturée d'oubli et de tristesse,

    ta jeunesse et nos jeunesses ont été  vieillies

    de désespoirs, d'insécurités et de dégoûts !

     

    Les portes de ta vie ont claqué sous la brutalité des coups.

    Flétrie dans le vent sec ta citrouille magique.

    Défoncée la splendeur cosmique .

    Chez les humains n'en subsiste que la nostalgie.

     

    Nous sommes nous mêmes les membres ruinés

    de ton avenir raccourci, et nos mains  maladroites

     tentent de tracer encore l'itinéraire de ton sang.

     

    Toi si jeune dans ton élan de force fraîche,

    ton avenir et tes espoirs  ont été déracinés

    Par les pulsions d' énergumènes diaboliques 

    qui ont tenté de te réduire à ta dépouille 

    et à nos souvenirs.

     

    Ton nom demeurera dans nos mémoires

    Comme une chapelle hantée de lamentations

    car la beauté ne saurait ètre prise en otage 

    sous le coutelas des voyous, des truands, des manipulateurs  !

     

    J'entends dans le silence des collines

    où ils s'abritent eux mêmes des chasseurs,

    j'entends les oiseaux  témoigner de tes plaintes.

     

    Tu as pleuré, crié à haute voix:

    "Non, non, non ,pitié, au secours''

    Personne n' entendit ta voix 

    sinon le vent, le soleil,l'obscurité

    et  les flocons de plumage crépus

    tous présent aux abords du cachot

    pour témoigner de ton enlèvement.

     

    Tes derniers jours, peurs et pleurs et tortures 

    et violation barbare de ta dignité 

    ont semé sur la ville une douleur infinie...

    Depuis les pluies ont lâché gouttes de fer !

     

    Qui s'est reconnu en toi alors qu'avait sombré

    ton âme dans les creux mal visibles des effacés ?

    Aussi nous dirons non à l'incendie des nuages.

    Ta mort personne ne la revendique

    Elle est  le sort commun qu'infligent les zombis.

     

    A l'horloge de ta destinée, il n'était pas midi

    quand sous les voiles lugubres du hasard 

    les scélérats vampires ont convergé vers toi.

    Le soleil maintenant se lève sans l'aurore de ton regard.

     

    Griffes de vautours sur tes aspirations,

    vilénies récurrentes de la race humaine

    habile à créer le malheur plutôt que le bonheur.

     

    Nos âmes veulent encore  habiter ton sourire

    Soyons les assassins des silences complices

    et tu seras vivante en nous encore demain !

     

    13 poètes rendent hommage à Lencie Mirville


  • Commentaires

    1
    Marco
    Mardi 22 Décembre 2015 à 18:00
    Que l'odeur du sang que le grand complice sent ne s'en passe meme par le passe tisse de pleurs et de douleurs mitigees aux lamentations viriles. Que votre coeur et raison touchent chaque humain du monde entier et toute conscience. Je vs aimes, les Penn!!! Bravo
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :