• Il s'agit ci dessous du document PDF publié au Maroc pour l'enseignement de l'amazigh en caractère tifinagh ... beau travail !

    *

    *


    votre commentaire
  • A partir de 1984 je vis à Tahiti, puis Moorea. A cette époque là les quotidiens de Tahiti sont très accueillants à la poésie, donc c'est là que je publie mes poèmes continuellement diffusés ainsi à des dizaines de milliers d'exemplaires chaque fois. J'en publie aussi  de plus longs aussi dans la revue Eden, que je diffuse à 200 exemplaires environ avec un des premiers ordinateurs Macintosh et une imprimante. Ensuite , lorsque j'arrête cette diffusion, j'en  publie dans la revue Poètes en Pareu, qu'anime alors mon ami Tutuuehitu, le romancier du "Trésor des îles Marquises",livre publié  aux Editions Latines. J'ai aussi à l'époque une synthétiseur. J'enregistre alors mes poèmes sur des cassettes  sous forme de recueils, je dis les poèmes sur la musique que j'ai improvisée sur un synthétiseur . Je produis aussi de nouvelles versions de mes anciens livres . C'est à partir du tirage imprimé de l'ensemble de ces recueils qu'a été fait le choix de l'anthologie des 108 poèmes clefs  aux  Editions de la Bartavelle .En janvier 2011 , j'ai pu retrouver les maquettes de ces recueils, les master tapes étiquettés EDIT 1,2, 3, etc... malheureusement la rouille s'est attaquée aux bandes magnétiques , elles ne sont pas très audibles, et dans le processus de numérisation s'ajoutent des sons parasites que je n'ai pu éliminer. Donc les fichiers audio dont je donne les liens ci dessous ne peuvent être considérés que comme des archives, qui gardent une trace des publications de ces années là . Avant de partir à Tahiti, j'avais créé avec mon frère le Mîme Freddy l'association Ateliers sans frontières. C'est le nom d'éditeur que j'inscris alors sur les jaquettes de ces cassettes , comme sur celle où j'ai enregistré le Manifeste du Pluriculturalisme en 1986. J'accompagne ces liens de photos biographiques  prises  approximativement à l'époque mentionnée de l'écriture ou de la publication de ces recueils.  

    Dominique Oriata TRON

    D.O.Tron : recueils des années 80 et 90 , archives numérisées

    *

    SOLEIL

    1985

    1

    http://www.wat.tv/audio/soleil-face-archive-1987-peinture-68af5_2hlcv_.html

    2

    http://wlww.wat.tv/audio/soleil-face-archive-1987-peinture-68b1b_2hlcv_.html

     

    *

    POEMES POUR UNE DEMOCRATIE PLANETAIRE

    1987

    face A

    http://www.wat.tv/audio/pour-democratie-planetaire-face-68b71_2hlcv_.html

    face B

    http://www.wat.tv/audio/poemes-pour-democratie-planetaire-68bjl_2hlcv_.html

    *

    J'AI VU !

    1988 

    face A

     http://www.wat.tv/audio/ai-vu-face-archive-1988-68he3_2hlcv_.html

      

    face B

    http://www.wat.tv/audio/ai-vu-face-archive-1988-68hfh_2hlcv_.html

     

    *

    AIMANT

    1989 

    section1 

    http://www.wat.tv/audio/aimant-version-1989-section-61vqf_2hlcv_.html

    section 2

    http://www.wat.tv/audio/aimant-section-66ien_2hlcv_.html

     

    *

    L'AMI NOUVEAU

    1990

    face A1

     

     

     

    http://www.wat.tv/audio/ami-nouveau-face-a1-archive-1990-68o4t_2hlcv_.html

     

    face A2

     

    http://www.wat.tv/audio/ami-nouveau-face-a2-archives-68osz_2hlcv_.html

     

     

    face B, version 1

      http://www.wat.tv/audio/ami-nouveau-face-archives-1990-68oa1_2hlcv_.html

     

    fece B, version 2 , celle au format de la cassette publiée

     

    http://www.wat.tv/audio/ami-nouveau-face-autre-version-68p4b_2hlcv_.html 

    *

     

    NAITRE A LA DANSE COSMIQUE

     2 ème version ,1991

    face A

    http://www.wat.tv/audio/naitre-danse-cosmique-face-68p0j_2hlcv_.html

    face B 

    http://www.wat.tv/audio/naitre-danse-cosmique-face-68ssr_2hlcv_.html

    *

     

     

    DANS L'OEIL DU CYCLONE

     1991

    face A

     

    http://www.wat.tv/audio/dans-oeil-cyclone-face-version-68wzd_2hlcv_.html

     

    face B 

    http://www.wat.tv/audio/dans-oeil-cyclone-face-archive-68x1z_2hlcv_.html

    *

    LES FLEURS DU BIEN

     1992

    face A

    http://www.wat.tv/audio/fleurs-bien-face-archives-1992-68x45_2hlcv_.html

     

    face B 

    http://www.wat.tv/audio/fleurs-bien-face-archives-1992-68x5v_2hlcv_.html

    *

     

     _______________

    PHOTOS DE CETTE EPOQUE :

     

    Le mariage avec Christine , le 16 août 1984 , à la mairie de Punaauia, commune où vécut Gauguin. A cette époque là, Nim venait de naïtre en Afrique , à Elog Batindi le 11 Mai 1984  . Les témoins du mariage sont André et Sabrina Teae , le maire est je crois , Ronald Temauri :

     

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

     

    Près du cimetière, la maison où nous habitions à la Pointe des Pêcheurs, qui devint par la suite terriblement urbanisée ...

     

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

     

     

    *

    entrée de la grotte des Lavatubes à Tahiti , à travers une cascade :

     

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

     

     

    Je travaillais à l'époque dans  les salles et les jardins du Lycée La mennais, sur la colline derrière la cathédrale :

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

     

     *

    A Bora Bora, invités sur le "motu Tane" par Colette et  Paul Emile Victor, nous avions trouvé sur un ilôt désert voisin, une chatte avec deux chatons que nous avons emportés et adoptés, l'une d'elle a survécu jusqu'au siècle 21.

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

    *

     

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

     

    *

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

    *

     

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

     

    *

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

    *

    déménagement en 1989 à Moorea, à Tiki Tapu :

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

    *

    l'atelier face au lagon à Tiki tapu :

     

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

    *

    danse sous le badamier au bord du lagon :

    D.O.Tron : recueils des années 80 , archives numérisées

     *


    votre commentaire
  •  

    Siècle 21 : Dominique Gabriel Nourry  :Dominique Gabriel NOURRY : Les Colombes et autres poèmeset Dominique Oriata Tron Dominique Gabriel NOURRY : Les Colombes et autres poèmes dont certains chantés par D.O.Tron

     

    On trouvera ces poèmes et bien d'autres sur le blog de Dominique Gabriel NOURRY http://www.dici-dance.com/blog/index-428799.html .

     

    *

    LE GARDIEN DE LA PORTE SECRETE

    http://www.wat.tv/audio/gardien-porte-secrete-par-6d9hj_2hlcv_.html

    __

    Encens d'amour

    Dominique Oriata TRON chante  ici , le 7 avril 2013 , deux poèmes de Dominique Gabriel Nourry, qu'il a  trouvé cohérent de mettre à la suite, ATTENTE D'UNE FEMME et TISSU D'AMOUR, que l'on retrouvera ci dessous . cela créait une progression dans le chant , et il a pris le  titre  "Encens d'Amour"  dans un des poèmes , après avoir hésité avec "Perspective de Femme".Il a enregistré son chant, sa guitare, sa flûte de pan et ses petites percussions avec un micro Skype et le logiciel  gratuit Audacity. Dominique Oriata TRON  est l' auteur également du dessin ci dessous, son  opus 220, qui a besoin qu'on clique dessus pour perdre son flou. Quant à la photo ancienne elle n'avait malheureusement  pas d'autres indications que celles qui sont inscrites sur son tirage, lorsqu'elle a été trouvée sur le net. La photo de Tron avec l'Ibis a prise le 1/4/2013 avec la webcam de l'ordi sur lequel les chants ont été enregistrés, en Afrique Equatoriale. 

     

    ou

    http://www.wat.tv/audio/domnourryencens-amour-66iiv_2hlcv_.html

    Dominique Gabriel NOURRY : Les Colombes et autres poèmes

     

     

    Dominique Gabriel NOURRY : Les Colombes et autres poèmes , certains chantés par D.O.Tron

     

    *

    Les colombes 

     

      Le chant et la mise en musique du poème "Les Colombes" et le dessin ci dessous, opus 458 sont de Dominique Oriata TRON , ainsi que le jeu acoustique  à la guitare, à la flûte de pan et aux percussions

    Pour le chant du poème , cliquer sur :  http://www.wat.tv/audio/dominique-gabriel-nourry-colombes-63cwb_2hlcv_.html

     

     

    Dominique Gabriel NOURRY : Les Colombes et autres poèmes

     

     

     

    Ton visage qu' apprivoise la nuit

    lentement se défait

    sous les néons de l' absence

    tu sais

    que certains mots

    sont aujourd' hui

    imprononçables

     

    habite-les

     

    puisqu' ils tissent

    déjà

    ce corps cadavre

    qui t' oubliera

     

    mais voici

    à l ' aube

    je tiens des arbres

    et des fleuves

    et des pics qui

    d' un trait d' ombre

    tranchent la plaine

     

    telle est ma force

    et mon devenir

     

    car

    le sais-tu

    même dans les cimetières

    les colombes

     

    roucoulent

     

     

     

    *

    La  femme

     

     

     

     

    Attendre une Femme 

    c' est attendre

    sue le monde naisse

    dans

    l' antichambre

    de la Création 

     

    c'est tenir

    au centre

    du

    corps

     

    ce big-bang

     

    dont

    s' éclatent

    les

     

    cosmos .....

     

    c'est longuement

    prier

     

    devant la fleur

    pour qu' elle

    s'

    épanouisse 

     

    et

    se

    con

    cen

    trer

     

    dans le plus

    intime

    du

     

    Désir 

     

    car l' Univers 

    en

    sa

    parfaite

     

    Harmonie 

     

    ne

    saurait

    être

     

    Idole 

     

    lorsque

    je

    brûle

     

    en ton rai de Lumière 

     

    l' incandescence

    de

    mon

     

    encens

    d'

     

    Amour !!!

     

     

     

     

     

     

    *

     

    TISSU D'AMOUR

     

     

     

    Au bout de ta langue

     

    une étoile hésite

     

    et se déshabille

     

    je tombe dans l' abyme

     

    de ta perspective

     

    avec des mots qui n' ont

     

    qu' un lointain rapport

     

    avec la Poésie

     

    mais constituent cette Poésie

     

    du corps

     

    sang sperme larmes

     

    qu' infiniment je quête au bout des lignes

     

    de ma Vie

     

    et de la Tienne

     

     

     

    tissu d' Amour où en suis-je

     

    où es-tu

     

    mous savions-nous presqu' îles

     

    nous que fouettaient les vents d' hiver

     

     

     

    qui est

     

    l' en

     

    droit

     

    qui est

     

    l' en

     

    vers

     

    de cette jonchée de plaisis

     

    dans le cataclysme des draps

     

    de soie

     

    qui est l' envers

     

    qui est l' endroit

     

    tu n'es plus que le revers

     

    de mes doigts

     

     

     

    et je te cherche

     

    te cherche encore

     

    lorsque déjà je t' ai trouvée

     

    ce n' est jamais assez

     

    jamais assez Toi

     

    jamais assez mo

     

    pour que l' on se confonde vraiment

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    souviens-toi de la caverne

     

    où je t' ai aperçue

     

    dans les coulisses du

     

    29/12/2012

     

     

     

     

     

     

    *

     

     

     

    POEME DU SOLSTICE

     

     

     

     

     

    O sapin !

     

     

     

    s'exclame

     

    le

     

    lapin

     

     

     

    qui

     

    dit

     

    et

     

     

     

     bondit

     

     

     

    que

     

    j'

     

     

     

    aimerais

     

     

     

    comme

     

    toi

     

     

     

    siéger

     

     

     

    dans

     

    la

     

     

     

    permanence

     

     

     

    au

     

    milieu

     

    des

     

    arbres

     

    et

     

    des

     

     

     

    hommes

     

     

     

    et

     

    des

     

     

     

    astres

     

     

     

    déchus

     

     

     

     

     

    moi

     

    le

     

    vent

     

    du

     

     

     

    Temps

     

     

     

     

     

    me

     

    bouscule

     

     

     

    me

     

    bascule

     

     

     

    et

     

    m'

     

     

     

    emporte !!!

     

     

     

     

     

    je

     

    suis

     

    la

     

     

     

    proie

     

     

     

    sautillante

     

     

     

    de

     

    toutes

     

    les

     

     

     

    illusions :

     

     

     

    je

     

    désire

     

    la

     

    première

     

    lapine

     

    qui

     

     

     

    passe

     

     

     

    et

     

    je

     

    gobe

     

    les

     

    discours

     

    des

     

     

     

     

     

    orateurs

     

     

     

     

     

    et

     

    je

     

    crois

     

    à

     

    la

     

    vertu

     

    au

     

    progrès

     

     

     

    aux nouvelles relogions

     

    athées

     

    aussi

     

     

     

    meurtrières

     

     

     

    que

     

    les

     

     

     

    anciennes

     

     

     

    qui

     

    d'

     

     

     

    ailleurs

     

     

     

    reprennent

     

    du

     

    poil

     

     

     

    de

     

    la

     

     

     

    bête

     

     

     

    et

     

    de

     

     

     

    fourrure

     

     

     

    pol

     

    aire

     

     

     

    recouvrent

     

     

     

    même

     

    les

     

     

     

    ordinateurs

     

     

     

    moi-même

     

     

     

    je

     

    ne

     

    suis

     

    qu'

     

     

     

    une

     

    ombre

     

     

     

    un

     

    être

     

     

     

    fabriqué en série

     

     

     

    membre remarquable d'une de ces innombrables élites qui pululent dans les terriers

     

     

     

     

     

    si

     

    seulement

     

    l'on

     

    ne

     

    m'

     

    avait

     

     

     

    reproduit

     

     

     

    que

     

     

     

    charnellement !!!

     

     

     

     

     

    hélas

     

    tout

     

    en

     

     

     

    moi

     

     

     

    idées sentiments raisonnements

     

     

     

    n'est

     

    que

     

     

     

    reproduction !!!

     

     

     

     

     

    ô

     

    cher sapin

     

     

     

    enseigne-moi

     

    la

     

     

     

    sagesse

     

     

     

    des

     

    hautes

     

     

     

    montagnes

     

     

     

    raconte-moi

     

    encore

     

     

     

    l'homme

     

    qui

     

    marche

     

    dans

     

    la

     

     

     

    neige

     

     

     

    et

     

    qui

     

    désire

     

    se

     

     

     

    coucher

     

     

     

    mourir

     

     

     

    mais

     

    avance

     

    tout

     

    de

     

     

     

    même

     

     

     

     

     

    parce que

     

    ceux

     

    celles

     

    qui

     

     

     

    l'

     

     

     

    aiment

     

     

     

    pensent

     

    qu'

     

    ils

     

     

     

    avancent

     

     

     

     

     

    dis-mi

     

    sapin

     

     

     

    que

     

    moi

     

     

     

    misérable boule de fourrure

     

    que

     

    convoitent

     

    les

     

     

     

    chiffonniers

     

     

     

    " po d'lapins pos "

     

     

     

    je

     

    compte

     

    autant

     

    que

     

    le

     

    grand

     

     

     

    soleil

     

     

     

    puisque

     

    j'ai

     

     

     

    le

     

    savoir

     

    au

     

    fond

     

    de

     

    moi

     

     

     

    le

     

    savoir

     

    et

     

    la

     

    vie

     

    qui

     

    me

     

    fait

     

     

     

    palpiter

     

     

     

    la vie

     

    et

     

    mon Coeur

     

     

     

    qui

     

    bat

     

     

     

    qui

     

    bat

     

     

     

    qui

     

    bat

     

     

     

    si

     

    fort

     

     

     

    pour

     

    ceux

     

     

     

    pour

     

    celles

     

     

     

    que

     

    j'

     

    aime

     

     

     

    et

     

    pour

     

    l' humanité

     

    toute

     

     

     

    entière

     

     

     

    que

     

     

     

    même

     

    éphémère

     

     

     

    j'ai

     

    toute

     

    ma

     

     

     

    place

     

     

     

    sous

     

    la

     

     

     

    Lumière

     

     

     

    qui

     

    bientôt

     

     

     

     

     

    reviendra !!!

     

    *

     

    YOUKI

     

     

     

     

     

     

     

    Youki s'endort

     

    dans la ville figée

     

    Youki s'endort

     

    une fleur de pierre à la main

     

    Youki s'endort

     

    loin des cris des combats des supplices

     

     

     

     

     

     

     

    je ne sais rien d'elle

     

    je ne sais rien de son destin de son visage de ses souvenirs

     

     

     

     

     

     

     

    je sais que dans son sommeil

     

    elle fut écrite

     

    par un homme usé combattant

     

    je sais qu'elle fut écrite

     

    par un poète aux yeux de somnambule

     

     

     

     

     

     

     

    il est possible de plier les bords du rêve

     

    d'y glisser des baisers

     

    certains mots voyez-vous ont des lèvres

     

    certains mots ne se laissent pas

     

    abuser

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Youki marche

     

    dans les rues piégées

     

    Youki marche

     

    en évitant les ombres

     

    Youki marche

     

    et sa main cherche la main qui ne tient plus sa main

     

     

     

     

     

     

     

    je ne sais rien d'elle

     

    mais il arrive que certains matins je la croise

     

     

     

     

     

     

     

    elle a pris le voile des veuves

     

    elle a pris l'allure de toutes les passantes

     

    elle a pris le temps de me regarder moi qui ne la connais pas

     

     

     

     

     

     

     

    il est possible de plier les bords du rêve

     

    d'y glisser des baisers

     

    certains mots voyez-vous ont des lèvres

     

    certains mots ne se laissent pas

     

    périmer

     

     

     

     

     

     

     

    Youki est vivante

     

    et lui est mort

     

    un poème cousu dans son manteau de déporté

     

     

     

     

     

     

     

    Youki s'endort

     

    et je veille - je veille

     

     

     

    Je pense à toi Desnos

     

     

    *

     

    LE VAGABOND

     

     

    Dominique Gabriel Nourry:

     

    Là où le chemin

    s'

    étoile

     

    le vagabond

    s'

    arrêta

     

    pour relacer

    sa

     

    chaussure

     

    et

    consulter

    une

    montre

     

    depuis longtemps

     

    perdue .....

    ----------------

    Suite du poème, par Dominique Oriata TRON

    et en observant son poignet

    ainsi que 

    l'orientation de ses poils 

    ondulant à peine 

    sous 

    la brise

    le vagabond décida :

    c'est l'heure de l'Eternité

     

    les marginaux ce sont

    ceux qui n'ont ni le temps 

    ni pitié

    ils n'ont même pas de boussoles

    Ils marchent à côté de leurs pieds

     

    alors sur un banc il s'assit

    et pendant sa sieste se fit dévaliser

    de plusieurs liasses de billets

    qu'il avait depuis longtemps oubliées 

    dans le fond de son 

    cartable d'écolier

     

    il ne s'en aperçut même pas

    lorsqu'un moineau vint le réveiller

    en se posant sur son front

     

    et l'oiseau 

    qui avait tout vu

    se mit à babiller :

    "eh bien voilà

    maintenant te voici comme moi même 

    et comme tu t'étais rêvé

     

    Il ne te reste plus 

    qu'à t'envoler ! "

     

    alors le vagabond se 

    sou

    vint 

    et compris

    il se 

    leva en chantant

    et n'avait 

    plus honte

    de mendier

    du 

    jus de raisin

    ou du cidre

    pour sa pomme

    d'Adam

     

    *

     

     

     

     

    *

     

    LE 23 MARS JE RESTERAI CONNECTE VINGT-QUATRE HEURES

     

     

     

     

     

     

     

    Amis

     

     

     

    de Paris Librairies

     

    vous ne manquez pas

    de fonds

     

    puisque

    vous

     

    submergez

     

    nos places

     

    de vos

    niaises

     

    affiches !!!

     

     

    " le 23 mars

    déconnectez

    VOUS "

     

    en 68

    Ami décerveleur

     

    c' était foutu :

     

    le Pouvoir

    était

    dans

     

    LA RUE !!!

     

     

    en 2013

    il est temps

    que tu te

    déniaises

     

    même

    si

    tu es devenu

    encore

    plus

     

    bête

     

     

    LE POUVOIR EST SUR LE NET

    LA PLANETE EST SUR LE NET

     

    nous sommes

    ici

    par la vilonté

    des

     

    Internautes

     

    et

    nous n' en

    sortirons

    plus

     

    malgré

    vos mines hautes

    et

    parfois

     

    vos bruits de bottes !!!

     

     

    ne nous faites pas la leçon

    une fois

    de plus

     

    avec vos impératifs !!!

     

    - seul mode de la

    conjugaison

     

    que vous connaissiez !!!

     

    combien

    de piles

    de

     

    Hessels

     

    se sont entassés

    sur

    vos présentoirs

     

    histoire

    certainement

     

    de ne pas nous laisser

    l' embarras

    du

     

    choix !!!

     

     

    trop aimables !!!

     

     

    et

    la plupart

    des

     

    Editeurs

     

    aujourd' hui

     

    doivent

    savoir

    qu'

    ils

     

    ne sont pas

     

    dans

    l'

    esprit

     

    de MA COLLECTION !!!

     

     

    ils peuvent

    se

    garder

     

    leurs censeurs

    leurs ascenseurs

     

    et

    les

    renvois

     

    indigestes

     

    qui

    vont

     

    avec !!!

     

    croyez-vous

    que

    vous allez

    continer

     

    vos processus

    de

    marchandisation

     

    " Rentrée Littéraire ? "

    - désolé je n' étais pas sorti !

     

    prix qu'on gourre

    à

    ne

    jamais

     

    lire

     

    vous avez fait

    et

    défait

     

    des modes

    qui

    ont

    saccagé

     

    la Littérature

     

    Structuralisme Sémiotique Oulipo etc....

     

    vous avez flatté

    le goût

    bobopuliste

     

    pour la basse Politique !!!

     

     

    chaque année

    voit

    son nouvel Auteur

     

    Copain de Coquin

     

    qui

    est

    forcément

     

    A LIRE !!!

     

    EPOUSTOUFLANT !!!

     

     

    petit monde

    des

     

    Petits Maîtres

     

    le 23 mars

    et

     

    tous les autres jours

     

    NE NOUS ALIENEZ PLUS !!!

     

     

    je remercie

    les

    Libraires

     

    qui

    organisent

    des

     

    Lectures

     

    dans

    leurs

     

    locaux !!!

     

    mais pourquoi

    si

     

    souvent

     

    des lectures

    de

    ceux

    ou

    celles

     

    qui ont su baisser

    leur pantalon

     

    au moment venu ???

     

    j' ai même

    entendu

     

    dans une librairie gauchiste

     

    un Snob

    se revendiquant

    Anarchiste

     

    se flatter

    de

    se

    laisser

     

    CORRIGER

     

    par son Editrice

    qui

    n'

    était

    pas

     

    -au niveau sensible ou intellectuel !-

     

    UNE BOMBE !!!

     

     

     

     

    en conséquence

    le 23 mars

     

    je vous conseille

     

     

    chers petits chefs

     

    d'

    abandonner

    l'

     

    impératif

     

     

    et

    de

    vous

    plonger

     

    dans le CONDITIONNEL

     

    mode infiniment

    plus

    complexe

     

    et

    donc

     

    mieux adapté

    au

     

    Réel !!!

     

     

    MOI JE RESTERAI CONNECTE TOUTE LA JOURNEE !!!

     

     

    pour citer ces Classiques et surtout CES ROMANTIQUES

     

    que vous méprisez tant

    puisqu' ils

    viennent

    du Peuple

     

    écrivent pour le PEEUPLE

     

    expriment

    plus

     

    facilement

     

    des sentiments

    que

     

    des sophismes orientés

    et

    navrants !!!

     

     

    je couvrirai

    ma

    page

     

    mes écrans

     

    des cris des élans des Amours

    des

     

    Poètes du Monde Entier

     

    de ceux que

    l'on

    écoute

     

    quand on a

    le ventre

     

    creux

     

    même

    si

    on sait

    à peine

     

    lire !!!

     

     

    car la poésie

    je ne l' aime pas

    seulement

     

    au printemps

     

    un peu beaucoup passionnément

     

    la Poésie

    moi comme tant d' autres

    dans l' espace

    et le temps

     

    ME FAIT VIVRE

     

    de la naissance à la mort !!!

     

    - et plus si Infinités !!!

     

     

     

    mais

    comme

    je sais lire

     

    chers Clercs si attaché aux comptes clairs

     

    -mais pas aux contes clairs !!!

     

    je relis vos bienveillants conseils

     

    moi

    l' homme du peuple

    ignare

     

    qui

    n' ai

    servi

    que

    de

     

    bouche-trou

     

    dans les banlieues

    qui

    vous

    font

     

    peur

     

    mais

    qui parfois

    lisent

     

    plus et mieux que vous !

     

     

    je lis voyez-vous

    certains

    de vos livres

     

    moi

     

    quand un ami précieux

    retient

    mon

     

    attention !!!

     

     

    et vous ?

     

    combien lisez-vous de blogs

    par

    semaine

     

    ô Moralistes Défenseurs de la Culture

    si

     

    désintéressés ???

     

     

    puis-je

    vous

    rappeler

     

    qu' à la fin du XXe siècle

    l' image

     

    tentait

     

    de prendre TOUTE LA PLACE ???

     

    que

    le

    net

     

    même pour le plus naïf

    chat

     

    éloigne

    des

    ineptes

    jeux

    télés

     

    ou

    videos ???

     

     

    vous supposez

    que

    se déconnecter

     

    suffit pour rêver !!!

     

    là voilà bien votre belle

    intelligence

     

    vous ne devez pas rêver

    souvent

     

    vous-même !!!

     

    l' incroyable

    manque

    d'

    imagination

     

    de votre appel

     

    aussi vide

    que les indignations

    de

    supermarchés

     

     

    montre

    que

    vous avez

     

    les pieds bien sur terre

     

    surtout

    lorsqu' il

    s'

    agit

    de

     

    commerce !!!

     

     

     

    ensuite

    vous me proposez

    de

    rencontrer

     

    mon voisin de palier !!!

     

     

    mon voisin

    de

    palier

     

    n' a pas le temps

     

    et puis

    il

    a

    voté

     

    d' inesthétiques et ruineux

    ravalements

    de

    nos

     

    façades

     

     

    qui

    ont

    décidément

     

    construit

    entre lui

    et

     

    moi

     

    un mur

    beaucoup plus

    infranchissable

     

    que

    cet

     

    écran !!!

     

     

    juste en face

    de

    mon portail

     

    s' est établi

     

    sans nul souci

    de

    l'

     

    Ame du quartier

     

    un Club de Sport

     

    dont

    les sauteurs

    me

    considèrent

    avec

     

    hauteur !!!

     

    ah ! Dieu ! que ce Socialisme est JOLI !!!

     

     

    mes véritables voisin-e-s

    sont

    mes Ami-e-s

    facebook

     

    ou celles et ceux

    qui

    lisent

    mon

     

    blog

     

     

    ils se trouvent

    partout

    sur la planète

     

    je me sens plus proche d' eux

    que

    de la plupart

    de

    mes

     

    " voisins de palier "

     

    même

    en cas

    de coup dur

     

    -comme en ce moment-

     

    je

    les

    sens

     

     

    je sens qu' ils ont un Coeur

    comme

     

    moi !!!

     

     

    ils elles

    m' adressent

    des

    messages

     

    personnels

     

    et certain-e-s

     

    même

    se

    déplacent

     

    pour venir

    me

    rencontrer

     

    dans

    l'

    un

    de mes réels

     

    - n'est-ce pas , Poète Parhal

    dont

    m'

    éblouit

    le

     

    talent ? -

     

     

    lorsque

    ça va

    mal

     

    mes voisins

    de

     

    palier

     

    doivent

    être

     

    comme beaucoup

    de

     

    Parisiens

     

    dans

    l'expo-qu'il faut voir -

    devant

    lefilqu'il ne faut pas manquer

    ou

    bien

     

    dans votre Librairie

     

    - pas pour

    acheter

     

    Victor Hugo ou Racine

     

    mais le dernier roman

    chic

    et

    cynique

     

    ou

    les secrets

    de

    quelque

    malversation

    politique

    opportune !

     

     

     

    ensuite

    chère affiche

     

    vous m' incitez à flâner

     

    voyez-vous

    bien que les passants

    pressés

    me

    bousculent

     

    pendant que je vous lis

     

    flâner j' adore !!!

     

     

    mais

    toutes ces années

    je devais conjuguer

     

    travail alimentaire

    plus

    quatre heures par jour

    de

     

    transport

     

    plus mon désir d' écriture

    sans prétention

     

    mais

    perpétuellement

    revendicatif

     

    plus

    mon devoir et plaisir

    de

    transmettre

    des

     

    poèmes

     

    surtout des autres

    surtout du passé

     

    partout

    dans

    les bars

    cabarets

    théâtres

     

    plus

    le temps

    si

    essentiel

    des

     

    Amours

     

    je n' avais guère le temps de flâner !!!

     

     

    dommage

    je suis d' une insatiable

    curiosité

     

    mais

    voyez-vous

     

    pour l' instant

     

    mis

    en

    état

    de

     

    KO

     

    mais non de chaos !

    psychologique

     

     

    je

    me

    promène

     

    dans les rues de mon quartier

    et

    des

     

    autres quartiers

     

    et des autres pays !

     

     

    mais

    aussi

     

    sur le net !!!

     

    que de merveilles

    j' y

    découvre

     

    d' un clic

     

    je satisfais

     

    l'

    amorce

     

    du sujet qui m'intéresse

     

    - merci google !!! -

     

    et

    ça

    m' incite

     

    a courir

    dans

    la

    librairie voisine

     

    pour

    commander

    un

    ouvrage

    plus

     

    complet

     

    - s' il n' est pas

    comme c'est souvent le cas

    obsolète

     

    zappé !!!

     

     

    dernier achat

    de

    ce

     

    type :

     

    Arthur Cravan , précipité

     

    de

    Bertand LACARELLE

     

    - qui n'est pas un voisin de palier !

     

     

    ensuite

    il m'est conseillé

    de partager

     

    un moment avec ceux que j' aime !!!

     

     

    en tant qu' habitant du Monde

    ceux que j' aime

    sont

    souvent

     

    inaccessibles

    sans

     

    écran !!!

     

    celle

    que

    j'

    aime

     

    aussi !!!

     

     

    mais

    cher Paris Librairie

     

    j' accepte

    les

     

    dons !!!

     

    un billet d' avion

    serait

    le

     

    bienvenu !!!

     

     

    et

    vous

    avez

    des

     

    revenus

     

    vous

    qui

    éditez

     

    de

    si

    coûteuses

     

    si peu

    goûteuses

     

    affiches !!!

     

     

    et pour finir l' APOSTROPHE

     

    de manière

    magistale

     

    mais

    indigne

    de

     

    Georges MOUSTAKI

     

    vous m' enjoignez

    de

    prendre

     

    LE TEMPS DE VIVRE !!!

     

     

    de vivre quoi ?

    vos proses sarcastiques ?

    le regard méprisant des Ecrivains du Sérail

     

    les émois et moi et moi

    d' une Critique avide ?

     

     

    je vous en prie

    cette vie-là

    gardez-la pour

    vous !!!

     

     

    copier des poèmes sur facebook

    ne

    m' empêche

    pas

     

    de me promener sur des plages

    ni

     

    de faire l' Amour

     

    le temps des Elans Romantiques

     

    n' est pas celui

    que

     

    proposent

     

    vos pamphlets

    essouflés

     

    ou

    vos

    romans

     

    aux phrases

    si

     

    concises

     

    qu'

    on

    n'

    en

    mémorise

     

    que les points !

     

     

    ..... surtout

    s'ils

    sont

    de

     

    suspension !!!

     

     

     

    grâce au net

    j' ai vécu

     

    les plus beaux évènements

    de

    ces

    dernières

     

    années

     

     

    David Law  Bérény Notemboom  Canella ....

     

     

    si j' énumère

    je

    vais

    faire

     

    un grand nombre de jaloux

    et

    de

     

    jalouses !!!

     

     

     

    et puis

    chaque

    moment

     

    que je passe sur le net

     

    avec les un-e-s ou les autres

     

    C' EST DE LA VIE DE LA VRAIE VIE

     

    DE CETTE VIE MERVEILLEUSE

     

    où sont rarement

    présents

    les

    irritants

     

    problèmes

    d'

     

    intendance

     

    qui font de la vie offerte

    un mauvais roman

     

    naturaliste !!!

     

     

     

    alors

    pour

    VIVRE INTENSEMENT

    POUR AIMER

     

    POUR M' EMERVEILLER

     

     

    assis

    sur la pile de livres

    que

    je

    n'

    arrive

    pas

    à

     

    ranger

     

    dans mon étroit

    appartement

     

    de

    saltimbanque

    sans

     

    compromis

     

     

    LE 23 MARS JE ME CONNECTERAI VINGT-QUATRE HEURES SUR VINGT QUATRE !!!

     

    *

     

    MAGELLANI

     

     

     

    Audacieux Internaute

     

    qui

     

     

     

    frôle

     

     

     

    les îles lointaines

     

     

     

    où règnent

     

    les

     

     

     

    gracieuses Pinays

     

     

     

    séduisantes Sirènes

     

     

     

    sais-tu

     

    que

     

     

     

    Magellan n' a pas fait lui-même

     

     

     

    le Tour du Monde

     

     

     

    Magellan est mort à Cébu

     

     

     

    vaicu

     

    par Lapu lapu

     

     

     

    redoutable guerrier

     

    de

     

    Mactan

     

     

     

    qui digérait mal

     

    dit

     

     

     

    l' histoire

     

     

     

    le pain béni

     

     

     

    sa statue se dresse

     

    égale

     

    à

     

     

     

    celle

     

     

     

    du Navigateur

     

     

     

    je

     

    le

     

    dis

     

     

     

    ainsi que j' ai dit

     

     

     

    en

     

    ma

     

     

     

    jeunesse

     

     

     

    les origines secrètes

     

    de

     

     

     

    Perceval

     

     

     

    et Magellan

     

    savait

     

     

     

    bien avant Galilée

     

     

     

    que

     

    la

     

     

     

    Terre

     

     

     

    était

     

     

     

    ronde ronde ronde

     

     

     

     

     

    comme

     

    le

     

     

     

    savaient

     

     

     

    dix-huit siècles

     

    auparavant

     

     

     

    les disciples de Pythagore

     

     

     

     

     

    Magellan est mort à Cébu

     

     

     

    souvent

     

    je

     

    rêve

     

     

     

    de toutes ces îles

     

    impossibles

     

     

     

    dont

     

    jamais

     

     

     

    on ne m' a parlé

     

     

     

     

     

    je

     

    ne

     

    suis

     

     

     

    même pas

     

     

     

    capable

     

    d'

     

     

     

    imaginer

     

     

     

    la Vie

     

     

     

    que

     

    l'

     

    on

     

    mène

     

     

     

    là-bas

     

     

     

    je me laisse

     

    fasciner

     

     

     

    comme

     

    se

     

    laisse

     

     

     

    par la flamme

     

     

     

    séduire

     

    le

     

     

     

    phalène

     

     

     

     

     

    si j ' allais très loin très loin

     

     

     

    j' essaierais

     

     

     

    d'

     

    oublier

     

     

     

    tous mes codes et tous mes repères

     

     

     

    j'

     

    essaierais

     

    de

     

    me

     

     

     

    taire !!!

     

     

     

    nous nous imaginons

     

    avoir

     

    tout

     

     

     

    vu

     

     

     

    parce

     

    nous sommes farcis

     

    de

     

     

     

    documentaires

     

     

     

    ne

     

    savons

     

    plus

     

     

     

    regarder

     

     

     

    parce que

     

    de

     

    nos

     

     

     

    Libertés

     

     

     

    nous

     

    avons

     

    fait

     

    des

     

     

     

    jumelles

     

     

     

    qui

     

    bornent

     

    la

     

     

     

    perspective

     

     

     

    et

     

    grossissent

     

    i

     

    nu

     

    ti

     

    le

     

    ment

     

     

     

    certains détails

     

     

     

    qui

     

    servent

     

    si

     

    bien

     

    nos

     

     

     

    préjugés

     

     

     

     

     

    toute

     

    honte

     

    bue

     

     

     

    malgré ses armes

     

    im

     

    pa

     

    rables

     

     

     

    Magellan

     

    est

     

    mort

     

    à

     

     

     

    Cébu

     

     

     

     

     

    toutes les Vérités sont bonnes à dire

     

     

     

    mais

     

    nous

     

    n'

     

    aurons

     

    pas

     

     

     

    le Temps de les dire

     

     

     

    car

     

    elles sont

     

     

     

    innombrables

     

     

     

    et

     

    souvent

     

    se

     

     

     

    contredisent !!!

     

     

     

    autour de quoi dis-moi

     

    tourne

     

    le

     

     

     

    Soleil

     

     

     

     

     

    autour de quoi

     

    la

     

     

     

    galaxie ?

     

     

     

    l' Univers

     

     

     

    est-il

     

    une

     

     

     

    spirale

     

     

     

    qui

     

    traverse

     

    le

     

     

     

    Temps

     

     

     

    cette Illusion ?

     

     

     

     

     

    peu importe :

     

     

     

    pour trois cailloux

     

    les singes nus

     

    tombent

     

    à

     

     

     

    genoux

     

     

     

     

     

    pour

     

    un

     

    tas

     

    de

     

     

     

    poussière

     

     

     

    in

     

    cul

     

    te

     

     

     

    se font la guerre

     

     

     

    comme

     

    dans

     

    les

     

    anciens

     

     

     

    millénaires

     

     

     

     

     

    moi je veux savoir

     

    le Nom

     

    de

     

    cet

     

     

     

    ancien Sage

     

     

     

    qui

     

    se

     

    tua

     

     

     

    sous prétexte

     

     

     

    que

     

    ses

     

     

     

    yeux éteints

     

     

     

    lui

     

    interdisaient

     

     

     

    de

     

    voir

     

    les

     

     

     

    étoiles !!!

     

     

     

    comment

     

    marchent

     

    les

     

     

     

    Belles

     

     

     

    de

     

    Cébu

     

     

     

    se souviennent-elles

     

    de

     

     

     

    Lapu lapu

     

     

     

    mieux

     

    que

     

    nos

     

     

     

    jeunes femmes

     

     

     

    qui

     

    pour

     

    son

     

    Amour

     

     

     

    Adultère

     

     

     

    ne

     

    craignit

     

    pas

     

    le

     

     

     

    déshonneur

     

     

     

    tout chevalier qu' il

     

    était

     

     

     

     

     

    Magellan est mort à Cébu

     

     

     

    et

     

    moi

     

    je

     

     

     

    m'

     

    égare

     

     

     

    dans des écrans

     

     

     

    des

     

    sites

     

    m'

     

     

     

    accueillent

     

     

     

    comme

     

    des

     

    gares

     

     

     

    désaffectées

     

     

     

     

    ne

     

    passeront

     

     

     

    plus jamais les trains.....

     

     

     

     

     

    je

     

    me

     

    souviens

     

     

     

    qu' en mon adolescence

     

     

     

    innocente

     

     

     

    guidé

     

    par

     

    l'

     

     

     

    UNESCO

     

     

     

    j'

     

    ai

     

    interrogé

     

     

     

    des Gardes Rouges Chinois

     

     

     

    sur

     

    les

     

    Religions de leur Pays

     

     

     

    leur réponse

     

    fut

     

    brève

     

    polie

     

    lapidaire

     

     

     

    et

     

    c' est pour ça

     

    que

     

    je

     

    les

     

    ai

     

     

     

    promené

     

     

     

    dans

     

     

     

    Carnac

     

    en

     

     

     

    Bretagne

     

     

     

     

    s'

     

    alignent

     

     

     

    les menhirs préhistoriques

     

     

     

     

     

    je

     

    ne

     

    sais

     

     

     

    d' où ils viennent

     

     

     

    dans

     

    quelle Cébu

     

     

     

    s'

     

    est éteint

     

     

     

    le

     

    premier

     

    Shaman

     

     

     

    qui

     

    les

     

     

     

    cueillit

     

     

     

    je

     

    sais

     

    très

     

    peu

     

     

     

    de choses

     

     

     

    mes connaissances

     

    ne

     

    sont

     

    pas

     

    à

     

    la

     

     

     

    hauteur

     

     

     

    de mes rêves

     

     

     

    et

     

    chaque

     

     

     

    Poème

     

     

     

    que

     

    j'

     

     

     

    écris

     

     

     

    c'est une main

     

     

     

    qui

     

    se

     

    tend

     

     

     

    vers le plus Lointain

     

     

     

    vers ceux

     

    vers celles

     

    même

     

     

     

    qui

     

    ne

     

    sachant

     

     

     

    cette langue

     

     

     

    ne

     

    peuvent

     

    le

     

     

     

    déchiffrer

     

     

     

     

     

    mais

     

    un jour ou l' autre

     

     

     

    sans

     

    le

     

    savoir

     

     

     

    le rencontreront

     

     

     

    car

     

    incontestablement

     

     

     

    l' Image

     

     

     

    à

     

    la

     

    forme

     

    d'

     

    une

     

     

     

    Sphère ....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    *

     

    Le nouveau Sisyphe

     

     

    Le nouveau Sisyphe

     

     

    doute vivement

    qu' il existe

    le

     

    sommet d' une montagne

     

    digne

    d'

     

    être escaladée

     

    d' ailleurs

    il se demande

    quelle

     

    montagne terrestre

     

    est visible

     

    depuis

     

     

    Vénus  !!!

     

    encouragé pourtant

    par la Ligue

    des

     

    Philosophes

     

    supporters

    de toutes les grandes causes

    et

    des

     

    monstrueux effets

     

    il avise

    le

    premier

     

    caillou

     

    venu

     

    le pousse de son index menu

     

    tout

    en

    se

    mettant

     

    l' auriculaire

     

    il

    se

     

    doit !!!

     

     

    et puis

    il

     

    murmure

     

    pour

    se

    faire

     

    un alibi

     

    tu es pierre

    et cette pierre

     

    je la pousserai

     

    sur la pente du Temps

     

    qui monte monte monte

     

    toujours

     

    merveille des Messies et de l ' Histoire et du PPPPProrès !!!

     

     

    mais

    le

    même caillou

     

    jusqu' au bout

     

    c' est fou

    comme ça lasse

     

    quand

    on

    n'

    est

     

    plus très sûr

     

    qu' il existe

     

    un

    bout !!!

     

     

    le

    nouveau Sisyphe

    décide alors

    d'

    essayer

     

    quelque nouveau caillou

    qu'

    il

    pousse

     

    cette fois

    du

     

    genou

     

    pour

    ne

    pas

     

    s' abimer les mains !!!

     

     

    mais

    c' est un caillou mou

    comme

    une

     

    montre de Dali !!!

     

     

    ça roule mal !!!

     

     

    le nouveau Sisyphe

    avise

     

    un galet pour faire

    des

     

    ricochets .....

     

     

    miracle de l' Astrophysique :

     

    le galet reste immobile

    et

    c'

     

    est

     

    notre Héros

    qui

     

    ricoche .....

     

     

    l' étonnant

    c'

    est

     

    qu' il n' en sait rien

    le

     

    pauvre !!!

     

    ne

    lui

    dir

     

    rien

     

    parle-lui de mode de jeux de musculation

     

    distrais-le

     

    ne

    le

     

    perturbe

     

    pas !!!

     

    d'

    ailleurs

     

    ce

    personnage

    est

     

    insignifiant

     

    sur

    le

    flanc

     

    d' une vraie montagne

    un point

     

    c' est

     

    tout !!!

     

    ne lui dis pas :

     

    ça le déprimerait

    trop

     

    moi

    je ne déprime

    pas

     

    je cultive des perles précieuses

     

    en

    toute

    connaissance

     

    des vagues à l' Ame

     

    elles

    me

     

    murmurent

     

    dans la nuit des écrans

     

    de mots troublants

    susceptibles

    de

    tenir

     

    en échec

     

    les trous noirs gobeurs de Soleils

     

    et

    je

     

    descends tout doucement

     

    vers

    la

     

    vallée secrète

     

    que

     

    les Poètes

     

    peu soucieux

    des

     

    cimes

     

    éveillent

    en

    leurs

    rimes

    intimes .....

    *

    PHOTOGRAPHIES DE DOMINIQUE GABRIEL NOURRY :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Quillier

    Patrick Quillier : Sur Tahar Djaout

    Avant l'insertion du pdf   de Patrock Quillier sur Tahar Djaout  nous recommandons également le lecture d'essais du même auteur,  via ces quelques liens  : 

     

    ETAT PHYSIQUE et autres poèmes

    http://arevareva.eklablog.com/patrick-quillier-incantation-chantee-par-d-o-tron-a80935666

     

    INCANTATION

    http://www.wat.tv/audio/patrick-quillier-incantation-61mit_2hlcv_.html

     

    DISPOSITIONS ET DISPOSITIFS ACROAMATIQUES, une autobiographie intellectuelle

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/dispositions-et-dispositifs-acroamatiques.pdf

     

    L'OREILLE CHAMANIQUE DE SERGE PEY :

    http://arevareva.eklablog.com/patrick-quillier-l-oreille-chamanique-de-serge-pey-a80473568

     

    L'ESPRIT COULE DE SOURCE, entretien acousmatique   avec Boris Gamaleya :

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/entretien-imaginaire-avec-boris-gamaleya.pdf

     

    L'ENERGIE DE L'INTRANQUILLITE :

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/intranquillitc3a9-quillier.pdf

     

    L'ECOUTE SENSIBLE DANS LA POESIE MOZAMBICAINE CONTEMPORAINE

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/poc3a9sie-mozambicaine-quillier.pdf

     

    L'EPREUVE DE SILENCE, LES PREUVES PAR SILENCE

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/l_c3a9preuve-de-silence-la-preuve-par-silence.pdf

     

    AUX FRONTIERES DE LA LITTERATURE  : LES POEMES FRANCAIS DE FERNANDO PESSOA  :

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/pessoa-et-les-langues.pdf

     

    A l'ECOUTE ,AVEC FREDERIC JACQUES TEMPLE :

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/fredjacquestemple.pdf

     

    Deux essais : POUR UNE POETIQUE DE LA VIBRATION, suivi de ENTRE ORATORIO ET OPERA

    http://arevareva.eklablog.com/patrick-quillier-pour-une-poetique-de-la-vibration-a81638536

     

    SUR TAHAR DJAOUT :

    http://arevareva.eklablog.com/patrick-quillier-sur-tahar-djaout-a81639468

     

     

    *

     


    votre commentaire
  • Patrick Quillier : POUR UNE POETIQUE DE LA VIBRATION

     

    Ci dessous cet  essai de Patrick Quillier est suivi d'un autre :  ENTRE ORATORIO ET OPERA, dans le même PDF .

    Lire aussi :

    ETAT PHYSIQUE et autres poèmes

    http://arevareva.eklablog.com/patrick-quillier-incantation-chantee-par-d-o-tron-a80935666

     

    INCANTATION

    http://www.wat.tv/audio/patrick-quillier-incantation-61mit_2hlcv_.html

     

    DISPOSITIONS ET DISPOSITIFS ACROAMATIQUES, une autobiographie intellectuelle

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/dispositions-et-dispositifs-acroamatiques.pdf

     

    L'OREILLE CHAMANIQUE DE SERGE PEY :

    http://arevareva.eklablog.com/patrick-quillier-l-oreille-chamanique-de-serge-pey-a80473568

     

    L'ESPRIT COULE DE SOURCE, entretien acousmatique   avec Boris Gamaleya :

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/entretien-imaginaire-avec-boris-gamaleya.pdf

     

    L'ENERGIE DE L'INTRANQUILLITE :

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/intranquillitc3a9-quillier.pdf

     

    L'ECOUTE SENSIBLE DANS LA POESIE MOZAMBICAINE CONTEMPORAINE

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/poc3a9sie-mozambicaine-quillier.pdf

     

    L'EPREUVE DE SILENCE, LES PREUVES PAR SILENCE

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/l_c3a9preuve-de-silence-la-preuve-par-silence.pdf

     

    AUX FRONTIERES DE LA LITTERATURE  : LES POEMES FRANCAIS DE FERNANDO PESSOA  :

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/pessoa-et-les-langues.pdf

     

    A l'ECOUTE ,AVEC FREDERIC JACQUES TEMPLE :

    http://arevareva.files.wordpress.com/2013/04/fredjacquestemple.pdf

     

    Deux essais : POUR UNE POETIQUE DE LA VIBRATION, suivi de ENTRE ORATORIO ET OPERA

    http://arevareva.eklablog.com/patrick-quillier-pour-une-poetique-de-la-vibration-a81638536

     

    SUR TAHAR DJAOUT :

    http://arevareva.eklablog.com/patrick-quillier-sur-tahar-djaout-a81639468

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires