• Cliquer sur les textes en tifinagh  pour les agrandir . Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je me suis mis à utiliser l'écriture tifinagh comme cela se fait encore dans mon village natal dans l'Atlas et chez les poètes touaregs. L'une d'elles est que je ne veux pas être obligé  de porter des lunettes pour écrire , et  fatigué de m'user les yeux sur des écrans d'ordinateurs  . et comme  mon bébé Noa se rue vers mes genoux lorsque  je m'installe  près de mon clavier,  je dois d'une main bloquer ses gestes  tendant à y taper n'importe comment. Il est donc bien plus pratique pour moi actuellement d'écrire sur un cahier avec les caractères géométriques du  tifinagh y compris sur la plage ou dans mon jardin ,en me passant   ainsi de lunettes ou d'ordinateur. Je sais bien  qu'une partie importante de mes lecteurs sera découragée de se mettre à maîtriser cette écriture pour me lire.  Mais j'ai beaucoup publié dans d'autres langues qui leur sont accessibles, avec la perspective d'orienter les plus motivés d'entre eux  vers la pratique des danses catalytiques du Théâtron en tant que langage plutôt que spectacle. La pratique du tifinagh comme notation phonétique du français relèvera d'une concentration peu ardue pour ceux qui auront pratiqué mes danses catalytiques à l'aide des documents vidéos que j' ai publiés sur You Tube. Cela les délassera plutôt et leur permettra de mieux comprendre ce qu'il ne sert à rien d'exprimer dans le langage le plus accessible, tellement accessible que ce serait comme renoncer à parler pour demander à des chercheurs de lire directement dans le livre de l'univers, où chacun voit ce qu'il veut. Bref au point de chantage hypnotico-médiatique auquel est parvenue l'humanité, cela ne servirait presqu'à personne de publier en caractères romains mes ruminations actuelles. Je me sens donc encouragé à écrire ces textes comme cela me parait le plus ludique personnellement, vu que je ressens le devoir de communiquer encore, et que j'ai tout à fait compris ce qui dans mes travaux  est susceptible d'obtenir un grand lectorat, et ce qui est susceptible de l'éloigner de mes offrandes.Le tifinagh, ou tifinar est un système d'écriture utilisé  avec des variantes dans plusieurs langues d'Afrique du Nord datant d'avant  l'arabisation et dont l'usage connait une renaissance chez les chleus, les rifains, les kabyles, les touaregs. Je l'utilise comme une calligraphie de certains de mes écrits en français , cette calligraphie présentant  l'avantage d'une sténographie phonétique .  J'utilise principalement les caractères tifinagh du tamazigh reconnu comme une des trois langues officielles du Maroc, mais dans les textes dactylographiés ci-dessous  les sonorités n'existant pas en tifinagh marocain sont notées en alphabet latin pour une prononciation à la française : p, v, o (cercle de dimension médium, le cercle plus petit se prononçant a en tifinagh marocain et le cercle plus gros indiquant le r ). Même chose dans les textes manuscrits en tiifnagh dont je  publie des scans, sauf que j'y écrit le o avec l' oméga grec majuscule. Dans les écrits ci-dessous es diphtongues sont décomposées et certains sons sont  reconnaissables  quoique restituant approximativement la phonétique du français .  Par exemple  le  son eu du français est noté par le signe  utilisé pour le e muet  sur le clavier tamazigh de Lexilogos, et le é ou le è français sont notés par un signe qui produit un son proche en kabyle , quoiqu'aspiré. Bref, pour faciliter la lecture à ceux qui  en auront la motivation, voici un scan du code que j'utilise personnellement  et que je qualifierai de néo-atlante ,non que je veuille accréditer la légende de l'Atlantide, il y a suffisamment de continents engloutis , peut-être plus des deux tiers de la conscience humaine a sombré dans l'inconscience, mais bon, voilà ce code pour les archéologues , plus capables de dégager un budget  que les chercheurs dans mon genre , et j'admire leur patience, même si elle est généralement au service de futilités datant de Babylone. Il me semble que c'est Suggs qui déchiffra une tablette en cunéiforme dans les ruines de Sumer et  put  jubiler d'un méritoire et vain narcissisme lorsqu'il parvint à y lire : ''Si tu veux voir des imbéciles, regarde autour de toi''. Je vous rassure, en ce qui me concerne, j'ai parié depuis longtemps sur l'intelligence  des  créatures qui m'entourent : 

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

    *

    01/07/2016

    1

     

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

    2

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

    3

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

    4

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

     5

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    6

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    7

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    8

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    9

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    10

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    11

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    12

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    13

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    14

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    15

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    16

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

    17

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    18

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    19

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    20

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     21

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    22

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

    23

     

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    24

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

    25

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    26

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    27

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    28

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    29

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    30

     

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    31

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    32

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    33

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    34

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    35

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    *

    25/01/2016

     

     

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

     

    *

    02/02/2016

     

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron

    *

    27/04/2016

    2016 : Ruminations en tifinagh, par D.O.Tron


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires