• opus 643 : Passeport pour la Dignité

    opus 643  : Passeport pour la Dignité

     

    Ci dessus, rassemblement de guitaristes à Darjeeling. 

    ___

     

    version 4

    opus 643  : Passeport pour la Dignité

     Accords de guitare utilisés : 1Bb,1C7,1F, le 1 suggère que le doigt le plus élevé de l'accord est sur la première case en haut  du manche de la guitare . Rythme à 9 temps Takitatakatakadémé  .Poème, flute de pan , bendir et chant par Dominique Oriata Tron.

     

     

     

     

    version 3

    PASSEPORT POUR LA DIGNITE

     

    Je suis l'Ami nouveau, la lumière m'envoie !

    Maeva, Oxona, Omar, Shéhérazade,

    entendez vous  ? Entendez ma chanson  et ouvrez moi la porte ...

    il y a dans nos yeux un or inépuisable

     sobriété, respect, et justice sociale  !

     

    En moi habite à jamais le Berger

    ma flûte a  imité la danse du grand arbre

    accourez amis joyeux et âmes malheureuses

    éloignons nous des ronces carnivores

    évitons l'illusion des prestiges menteurs

    cessons de cheminer vers leurs feux d'artifice !

     

    Je suis le survivant, l'invisible disciple

    apres le dur combat contre la Maladie

    qui voulait pour toujours  vampiriser les îles,

    imposer à la steppe un sourire brutal ...

     

    Je suis le vagabond de la danse des nuages 

    Et j'appelle à l'Union par delà les frontières

    il n'y a qu'une race humaine et sa soif de dignité

    en  langues de soleil diverses pour penser 

    et chanter sur la plage  où finit le Désert !

     

    Je suis l'amant des seins de la Déesse

    Je les ai fait se tendre de parfums magiques

    et elle s'est levée pour fêter l'avenir !

    Créatrice de toutes  Galaxies nous buvons  ton lait

    Tes mains ont enfanté la Perle merveilleuse

    où chacun trouvera vie et prospérité !

    ___

    note de l'auteur : Je sais très bien que la critique des frontières est jugée utopique, voire dangereuse, à droite et même souvent à gauche. On donne comme argument le réveil des nationalismes en Yougoslavie ou ailleurs ...  cela fait deux mille cinq cent ans environ que l'on entend parler , apres Socrate , de citoyenneté humaine, notamment dans plusieurs religions, alors si l'universalisme de l'équité parait délirant ou démagogique, qu'on cesse de se référer à ces penseurs et à ces saints lorsqu'on parle de défendre sa civilisation. C'est évident que de tout temps ont existé des dérives inquisitrices des idéologies universalistes religieuses ou agnostiques voire  athées. Cela prouve simplement que les esprits qui nient l'universalité de l'humain sont dans une position d'imposture avec leurs propres croyances affichées. Qu'ils les dénoncent au lieu de s'en montrer défenseurs. Si on se base sur le fait que l'être humain est définitivement incapable d'organiser une gouvernance sociale mondiale dans un esprit d'équité, et que toute tentative dans ce sens va exacerber les tensions communautaires, on gère le monde comme une réserve d'animaux incapables d'accéder à une conscience universelle. Je reconnais qu'il y a du vrai dans ce constat, mais la vie humaine  qui ne tend pas à une évolution spirituelle, ne fait que s'enliser dans des situations infernales, alors au moins que la conscience se dégage du cynisme  .Pour moi  dont les initiatives ont été continuellement  saboté toute ma vie par des partisans des frontières politiques et culturelles, il est clair que c'est le fait d'agir en fonction des limites spirituelles des populations qui est de la démagogie. Puisque ces populations se réclament généralement de civilisations bâties par des penseurs universalistes, il est de mon devoir de pédagogue de pointer du doigt cette fausse conscience . Comment sinon pourrait on espérer une évolution ? Un autre argument est que les frontieres protègent les identités culturelles. D'abord je constate que la caste dominante de la planète est de plus en plus multiraciale et ne connait aucune frontière . Sans doute pense t on dans cette caste que l'on fait preuve d'une maturité supérieure à celle de la population qui dépend d'elle. Je dirai plutôt que ça arrange les affaires  de la caste de parquer les peuples comme du bétail et de les exciter les uns contre les autres, ce qui renforce les frontières . Cela arrange la caste mondialiste de voir des européens soupçonner les noirs comme de potentiels voleurs de leur prospérité et des noirs haïr des blancs en tant que pilleurs des matières premieres d'Afrique. Je ferai remarquer que sur toute la planète , les peuples sont gavés des mêmes feuilletons  télévisés, des mêmes informations filtrées, et que la diversité des cultures n'existe plus. Alors pour perpétuer des académismes identitaires , les puissants  subventionnent au compte goutte quelques associations de défense de telle ou telle culture. Mais ce que j'ai vu c'est que la survivances des pratiques culturelle est rarement le fait de ces monopoles caricaturaux de la tradition. Les pratiques culturelles, notamment artistiques et linguistiques , ne peuvent survivre que par   la conscience de créateurs individuels ,parfois même sans public, et non pas dans le refus des métissages intellectuels , qui ont toujours existé  . Je crois qu'à partir du moment où existe une gouvernance sociale mondiale, où la majorité de la population ne vive pas dans la précarité , dans la survie, les autonomies des régions et les libertés individuelles encouragent par elles mêmes la diversité des pratiques culturelles traditionnelles et modernes. Ce qui est mondialisé à l'heure actuelle , ce sont les médias et les multinationales. Or c'est la taxation sociale qui doit être mondialisée, la mise en oeuvre des droits citoyens de protection de la dignité même en Europe , où c'est un crédo loin d'être mis complètement en pratique. Les médias et les entreprises doivent être des moyens locaux pour les communautés autonomes de petite taille, de sorte que le citoyen puisse être en relation avec ses élus, et ne pas être géré par des technocrates invisibles . Pour retarder l'évolution humaine, la propagande des prédateurs a toujours été de la diaboliser ou de faire du catastrophisme, ce qui fait qu'il y a beaucoup plus d'angoisse dans les pays riches que dans les pays pauvres. Bien évidemment, l'abolition de l'esclavage a ruiné l'économie des esclavagistes qui ne se sont pas recyclés. Et ceux qui s'accrochent à l'actuel apartheid planétaire comme à une protection des cultures au Nord comme au Sud seront ruinés tôt ou tard, car la majorité de la population terrestre, avec les moyens modernes de communication, est en train de découvrir que c'est elle que l'on ne cesse de ruiner davantage. La dignité de la majorité des habitants de la planète est insultée par la précarisation croissante, par le cynisme des exploiteurs, par l'hypocrisie qui consiste à proclamer des principes droit de l'hommiste ou spirituel  en ne les appliquant que de façon opportuniste . Et cette majorité n'a de perspective d'amélioration de son sort que par une coordination internationale des exploités de toutes religions ou convictions, mais unis pour des pressions synchronisées ,comme l'est la gestion des multinationales selon les difficultés rencontrées ici ou là. 

     

    *

    version 2

    La première version de ce poème , d'abord appelé Passeport, a été publiée dans le "Trait d'Union" à Pondichéry, puis dans la Dépêche de Tahiti et dans les "108 poèmes clefs " chez LA BARTAVELLE EDITEUR en 1994. 

     

    opus 643  : Passeport pour la Dignité

     

    *

     

    opus 643  : Passeport pour la Dignité

     

    opus 643  : Passeport pour la Dignité 

    le bled natal de D.O.Tron et de Rachid Madani, qui a pris cette photo ci dessus


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :